Serrure électrique : comment ça fonctionne ?
21 août 2017
Comment bien choisir son coffre-fort ?
3 septembre 2017

Comment éviter les arnaques en serrurerie ?

Une serrure à remplacer ? Comment éviter les arnaques ?

Le domaine de la serrurerie fait partie des professions sujettes aux arnaques en tout genre. Des soi-disant « artisans » peu scrupuleux profitent de la faiblesse de clients dépourvus de toute autre alternative, en proposant des factures excessivement élevées pour leurs services. Avant de payer le moindre centime d’euro à un serrurier ou avant de signer un devis, il convient de prendre certaines précautions. Voici quelques conseils pour éviter les arnaques en serrurerie.

 

Pourquoi y a-t-il des arnaques dans le monde de la serrurerie ?

Il faut savoir qu’en matière de prix, il n’existe pas véritablement de réglementation chez les serruriers. Les artisans sont donc libres de choisir le montant qu’ils souhaitent vous facturer. Par ailleurs, un serrurier n’a pas nécessairement besoin de diplôme pour exercer son métier. Il convient donc au client de rester prudent.

 

Fuyez les annonces payantes sur Internet

En tapant le nom « serrurier Lyon » sur Google, évitez toutes les entreprises qui payent pour apparaître en première position. Un simple clic de votre part leur coûte une centaine d’euros, en raison de l’aspect concurrentiel des mots-clés relatifs à la serrurerie sur Google. Se cachent derrière, très probablement, des montants de factures exorbitants visant à rentabiliser l’activité de l’artisan en question.

 

Méfiez-vous des publicités glissées dans votre boîte aux lettres

Certains individus se font passer pour des professionnels en réalisant des prospectus aux apparences hors de tout soupçon. Certains vont même jusqu’à utiliser des éléments convaincants (logo, certificat) pour réaliser leurs arnaques.

 

En présence du serrurier

Si vous avez fait appel à un serrurier, prenez le temps de discuter avec lui du prix qu’il a indiqué au téléphone. Avant le début des travaux, le serrurier est tenu de vous fournir un devis si sa prestation dépasse 150 €.

Évitez également de régler l’artisan en liquide. Un chèque, une carte bancaire vous permettront de retracer votre paiement si besoin est.

Pour faire appel à un serrurier de confiance, faites marcher le bouche-à-oreille ou fiez-vous à des sites spécialisés ou encore aux Pages Jaunes. Mieux vaut prendre le temps de faire appel à un serrurier en qui vous pouvez avoir confiance : cela peut vous éviter de mauvaises surprises par la suite.

 

Faire appel à un serrurier en cas de porte claquée

Dans la majeure partie des cas, une porte claquée peut très bien s’ouvrir assez facilement. Avant de permettre au serrurier d’entreprendre des travaux et de le laisser repartir avec l’ancienne serrure, vérifiez avec lui s’il y a moyen d’ouvrir la porte simplement, en posant des questions.

 

Attention aux majorations

Les serruriers sont avant tout des êtres humains et, même s’ils proposent une intervention 7 jours/7 et 24 heures/24, ils appliquent en général une majoration d’au moins 50 % en plus au minimum. Certains serruriers choisissent le type d’intervention pour lesquels ils interviennent en urgence et c’est pour cela que les arnaques ont principalement lieu durant ses créneaux horaires.

 

Les recours possibles

S’il est trop tard, et que vous avez été victime d’une arnaque en serrurerie, il existe des mesures permettant de vous défendre. Sachez néanmoins que c’est le nombre d’amandes, donc les plaintes émanant d’autres consommateurs en plus des vôtres, qui permettront d’arrêter l’artisan. En tout premier lieu, il est recommandé de porter plainte auprès de la DGCCRF. Bien que cela ne garantisse pas nécessairement le remboursement de la prestation facturée, cela permettra à l’organisme de constituer un dossier contre l’artisan qui profite de la faiblesse de ses clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No announcement available or all announcement expired.