Les serrures intelligentes
9 juin 2017
Comment choisir son contrôle d’accès ?
23 juin 2017

Que faire suite à un cambriolage ?

Les étapes qui suivent un cambriolage : quelques conseils

Qu’y a-t-il de pire que de rentrer chez soi pour trouver son logement cambriolé. Un événement psychologiquement difficile à accepter et à surmonter mais pour lequel il convient de faire preuve de sang-froid et de prendre les choses en main sans attendre. Les cambriolages n’arrivent pas qu’aux autres: voici des conseils utiles pour connaître les démarches à suivre si vous avez été victime d’un cambriolage.

Surtout, ne touchez à rien

Bien entendu, la première chose que vous aurez envie de faire est de vérifier dans certains endroits si certains objets auxquels vous tenaient sont encore là. N’en faites rien. Ne rangez rien, laissez tout comme vous l’avez trouvé. En effet, vous courrez le risque d’effacer d’éventuelles traces pouvant être utilisées par les gendarmes pour constater le cambriolage dont vous avez été victime.

Si, pendant le cambriolage, certains objets ont été cassés, ne les jetez pas et ne cherchez pas à les réparer vous-même. Selon votre contrat d’assurance, ces objets peuvent être pris en charge.

Contactez votre assureur

Sous 48 heures, contactez votre assurance afin de déclarer le sinistre. La première chose à faire est de vérifier que vous avez bien une garantie contre le vol et votre conseiller vous le confirmera sur simple appel. Une fois que vous aurez prévenu votre assurance, vous devrez certainement rédiger un courrier en détaillant le cambriolage et en l’envoyant par la poste en lettre recommandée avec accusé de réception.

Réparez ou faites changer votre porte d’entrée

La majeure partie des cambrioleurs passent par la porte d’entrée. Pour éviter toute tentative d’intrusion future, il est très important que votre porte d’entrée soit sécurisée. Si elle a été cassée pendant le cambriolage, demandez à votre assurance la possibilité de la faire réparer. Cette dernière vous proposera éventuellement un réseau de serruriers professionnels avec qui vous pourrez entrer en contact pour faire réparer votre porte. Sinon, prenez contact avec un serrurier professionnel aussi rapidement que possible en lui expliquant la situation.

Un serrurier de confiance saura vous informer et vous conseiller sur la manière de sécuriser votre porte et d’éviter des cambriolages à l’avenir. Parmi ces conseils, une serrure à trois points, souvent dissuasive pour les cambrioleurs, même les mieux équipés.

Pensez également, si cela n’est pas déjà fait, à investir dans un système d’alarme performant de manière à dormir ou à vous absenter en toute tranquillité.

Contactez votre banque

Durant le cambriolage, si une carte bleue ou un chéquier a été volé, il est impératif que vous fassiez opposition aux moyens de paiement dérobés en contactant votre banque le plus rapidement possible. Le numéro à contacter est le 0892 705 705 : un numéro interbancaire disponible 7  jours /7 et 24 heures / 24.

Déposez votre plainte auprès des services de police

Là aussi, un délai de 48 heures maximum est à prévoir. Vous vous rendrez au bureau de police le plus proche ou à la gendarmerie afin de déposer votre plainte. Les policiers ou les gendarmes viendront à votre domicile afin de faire un état des lieux et l’enquête nécessaires à effectuer des poursuites. N’oubliez pas de demander aux gendarmes ou aux policiers deux récépissés : vous enverrez le premier à votre assureur ; l’autre, si vous êtes locataire, pourra être envoyé à votre propriétaire en tant que preuve du cambriolage.

L’estimation du montant du préjudice

Il s’agit maintenant d’estimer, c’est-à-dire de chiffrer le préjudice subi lors du cambriolage. Pour ce, il va falloir rassembler toutes les factures, relevés bancaires, actes notariés (pour les biens reçus en héritage), bons de garantie, photos… tous les éléments pouvant constituer des preuves. Vous compilez donc un dossier complet que vous pourrez envoyer à votre assurance afin qu’elle puisse estimer le montant à vous rembourser.

Organisez une visite d’expert

Selon le montant estimé par l’assurance, il se peut qu’un expert doive venir à votre domicile. Cet expert estimera lui-même le montant des objets volés ou cassés afin de déterminer le montant qui vous sera remboursé par votre assurance. En cas de désaccord, sachez que vous avez le droit de faire intervenir un deuxième expert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No announcement available or all announcement expired.